Quelles sorties improviser sur Paris pour la fête des pères ?

13 juin 2019
6 min read

Et si on s’improvisait une sortie sur Paris pour la fête des pères ? Une journée en famille sous le signe de l’insolite, de la gourmandise et de la bonne humeur, trio parfait pour montrer à notre daddy chéri qu’il est le plus beau, fort, gentil, intelligent, etc (surtout etc).

Pour la peine, pas de fête des pères plan-plan cette année: en fonction du tempérament de ton paternel, voici quelques vraies bonnes idées sorties sur Paris en ce dimanche 16 juin 2019 !

Le coeur de la journée sera l’expérience insolite et/ou culturelle qu’on compte se faire avec notre vieille branche. Terminée l’éternelle bouteille et autres bouquins/DVDs: on lui offre (et, du coup, s’offre aussi) une virée parisienne qui en vaut vraiment la peine.

L’exposition Rouge du Grand Palais est parfaite pour une sortie de fête des pères sous le signe du partage et de l’héritage culturel. On recommande si votre papa est un communiste tardif, au contraire un fervent anti-perestroïka, ou encore un féru de Secrets d’Histoire. Nota bene: si votre père a plus de soixante-dix ans, attendez-vous à de nombreuses remarques sur sa jeunesse et autres extases devant les œuvres de Malévitch. S’il a moins, pas d’inquiétude: vous n’aurez pas le droit au sempiternel pitch sur la feu RDA, l’expo ne couvrant que les années 20 à 50.

Une fois n’est pas coutume, la Garden Coty investit de nouveau le parc Montsouris cette année ! Au menu, des comptoirs en plein air pour boire un coup, des baraques à casse-croûtes pour se sustenter, des animations pour échauffer les esprits et -bien sûr-, la projection de OSS 117 :  Rio ne répond plus. Alors ramène donc ton vieux, qu’il soit charron ou non !

Qui n’a pas rêvé de piloter un avion (hormis les 20% de la population qui flippe comme pas permis) ? Personne. Avec Flight Expérience, il est possible de se mettre dans la peau d’un pilote d’Airbus pendant une heure ou plus ! La simulation est d’un réalisme incroyable: secousses, tours de contrôle, voyants de la cabine, paysages… Tout est pensé pour y croire. Un temps de formation est également prévu afin de vraiment nous initier au pilotage et un professeur certifié supervisera également tout le vol. Le plus ? Tu peux squatter l’arrière de la cabine gratuitement en tant que passager. Pour la fête des pères, la photo souvenir vous sera même offerte !

Que ce soit pour commencer ou terminer cette journée dédiée à ton daddy, la sortie resto sur Paris semble obligatoire… Mais où aller, pardi ?

Alerte gastronomie de haut vol du côté de Bastille: Jadis le petit Bofinger, restaurant au décor Belle Epoque et à la carte délicieusement française. Persillades en veux-tu en voilà, terrines de campagne à l’ancienne, plats d’antan exécutés avec délicatesse et savoir-faire… En bref, une cuisine de chef (étoilé, oui) où on s’attarde autant sur la carte des mets que celles des vins. Bonne fête papa !

Tu ne connais pas The Bottle Shop, à Bastille ?! Misère. Cet établissement, vrai repère d’expatriés américains, est une pépite en terme de fooding outre-Manche/Atlantique. Tartines, oeufs, haricots… Du brunch pur jus pour un décor entre la taverne british et le bistro titi-parigot à l’ancienne. Un spot parfait pour une sortie à Paris spéciale fête des pères !

Le Nelson’s est un bar-restaurant d’une grande classe. Murs de briques blanches, touches boisées, abas-jours en rotin, terrasse cosy au possible… et une carte des plus alléchante. Au menu, des grillades, certes, mais à la sud-africaine ! Viandes, poissons et légumes croustillants comme jamais, pièces de qualité à des prix, somme toute, plutôt corrects. Un vrai coup de coeur du quartier des Halles où emmener daddy pour une fête des pères culinaire sur Paris.

Rien de tel qu’un petit remontant après une journée bien chargée, non ? Voici trois spots pour finir cette fête des pères à Paris comme il se doit !

Les Écuries, c’est des étages à n’en plus finir, des caves à rallonge toutes empilées à la verticale. C’est aussi (et surtout) un spot électrique où les jeunes talents parisiens viennent se produire et où les parisiens tout court viennent quant à eux trinquer en écoutant les premiers. Tu suis toujours ? Bon. Dimanche, on penche pour une sortie aux Écuries sous le signe de la poésie: prestations artistiques, sensibles et terriblement bordéliques. Le zest de dandysme qu’il manquait à cette fête des pères, toujours en prenant un verre ! 

Ne nous mentons guère, tous nos pères ne sont pas des hipsters de la première pluie attiré par des soirées récitations de poésies. Du coup autant miser sur une bonne vieille soirée de lives au Supersonic: ce dimanche, hommage au groupe british the Who pour une Sunday Tribute qui risque de chauffer aussi vite que le crâne calcivié de papa au soleil. On adore, et en plus l’entrée est gratuite !

Et pourquoi ne pas se la jouer simple ? Un verre au Kanon Pub, ce sports bar classe à deux pas de l’Arc de Triomphe, pour bien terminer la journée devant un match de la coupe du monde féminine de foot: Suède – Thaïlande à 15h et Etats-Unis – Chili à 18h. En happy hour jusqu’à 20h, cocktails et pintes ne sont qu’à 5€ au Kanon: faut-il vraiment une raison de plus pour y embarquer le paternel ?

Hits: 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *