Déconfinement: comment sortir à Paris dorénavant ?

30 juin 2020
9 min read

Le confinement a eu raison de nous, les parisiens (et beaucoup d’autres en France). Depuis l’amorçage du déconfinement à Paris, on a plus qu’une seule envie : s’échapper de nos appartements parisiens à tout moment de la journée. Pour se faire, on a eu le droit à un déconfinement progressif. Au fur et à mesure, nos limites géographiques, nos parcs, nos terrasses, nos restaurants ou encore nos bars se sont ouverts parallèlement à la baisse progressive de l’épidémie en France.

Pourtant, Paris et ses habitants sont toujours au centre de toutes les discussions à la télévision et dans les journaux. Selon les journalistes et celles des Français, les méchants parisiens auraient propagé le virus en allant dans leurs résidences secondaires de province (pas sûr que ce soit les seuls en France à avoir une maison de vacances, mais soit…). Aussi, les méchants parisiens se sont tous rejoints aux rares mêmes endroits pour la fête de la musique, qui, d’ailleurs, n’a pas été interdite (c’est clair que le reste de la France est sagement restée chez elle). Et oui, quelle surprise ! Paris comptabilise presque 2,2 millions d’habitants soit une densité égale à 20 754 habitants par km2 (pour une superficie de 105 km2). Sans évoquer les 10 autres millions qui habitent le reste de l’Île-de-France, il va sans dire que les parisiens, lorsqu’ils se rejoignent pour la fête de la musique, l’évènement et la densité sont proportionnels à la géographie de Paris, et de fait, l’ampleur est plus importante que dans le Cantal ou en Dordogne.

Leçon de géographie à part, la crise du coronavirus est grave et est toujours bien présente dans le monde, notamment en Amérique latine. Pourtant, beaucoup de Français estiment que depuis le déconfinement, le virus s’est envolé. Loin de nous l’envie de moraliser la population, bien au contraire. Les divers discours contradictoires du gouvernement ont rendu le processus compliqué surtout pour le déconfinement à Paris, qui est passé du rouge au vert en passant par l’orange et le corail, ce avec les parcs fermés puis ouverts, même schéma pour les collèges et lycées. En clair, un flou total difficile à dissiper pour les méchants parisiens qui font n’importe quoi (contrairement au reste de la population française qui est un véritable exemple pour la nation en allant s’entasser sur les plages par centaines). 

En bref, tu l’as compris : Paris est la bête noire de ce déconfinement. Ironie cinglante à part, nous parisiens avons conscience que nos libertés nouvellement retrouvées sont désormais confrontées à nos responsabilités individuelles mais également aux débats en tout genre sur la capitale, ses habitants et leur profonde envie de sortir. Que faire alors ? Comment sortir sans compromis à Paris tout en respectant les recommandations étatiques ? Comment se faire plaisir sans culpabiliser ? Toutes ces questions trouvent réponses dans cet article, ou a minima aiguillent ta propre réflexion afin de peser le pour et le contre, entre théories et réalité des faits et sortir l’esprit serein. Une chose est sûre, il te permettra de libérer ta conscience et tes regrets. Un déconfinement à Paris, oui, mais dans les règles de l’art et le respect d’autrui. 

Cette prise de conscience passe en premier lieu par une sortie du déni post-confinement au sujet de la maladie (le déni n’est pas ton ami). Ignorer la virulence du virus ne t’évitera pas de le choper pour autant. C’est pourquoi il faut accepter que déconfinement ne rime pas avec fin de la Covid-19. Il faut donc faire appel à une responsabilité individuelle instiguée par l’Etat et les médias. Le moindre de tes déplacements doit être pris avec précautions. Quelles sont-elles ? D’abord, prendre son masque même lorsque celui-ci n’est pas obligatoire. Il est clair que c’est facile à dire (nous les premiers, chez Toot Sweet, ce n’est pas encore un réflexe) mais il est primordial de s’habituer à son usage, comme pour les transports. Et franchement, est-ce vraiment la mer à boire ? L’avantage, c’est que tu peux faire tes meilleurs playbacks sous le masque sans que personne s’en rende compte, bénef non ?

Ensuite, il s’agit de respecter le protocole sanitaire avec les gestes barrières et surtout, la distanciation sociale. Et oui, décapage de mains régulier pour les mettre ensuite dans les poches, ou ailleurs, mais surtout pas sur le visage et enfin, on oublie pas que le coude est ton ami pour éternuer. Une fois ces gestes assimilés et le déni balayé, on peut songer à sortir en toute sécurité de notre 20m² parisien.

L’étape suivante est de profiter de cette accalmie incertaine pour sortir et tirer profit des meilleurs endroits intra-muros en extérieur, des open air à Paris où espace comme convivialité règnent. Il faut faire marcher les commerçants locaux, quels qu’ils soient. Du petit maraîcher à ton bar préféré en passant par le tout mignon restaurant indépendant qui te propose le meilleur toast à l’avocat : tu l’as compris, le principe est de résorber l’immense fossé économique causé par l’épidémie. Il est grand temps d’écouter le messie de la cuisine, Philippe Etchebest, qui nous recommande dans son spot publicitaire de retourner au restaurant. Il y a pire comme recommandation à suivre, non ? Puis, passé 56 jours en confinement, ton compte bancaire ne s’est jamais aussi bien porté. Profite donc du déconfinement à Paris pour utiliser à bon escient ce petit pécule accumulé.

Il ne faut pas oublier également de peser nos plaintes. L’épidémie s’est calmée en France (pour combien de temps ?), c’est un fait, mais ailleurs, c’est gravissime. Certains États connaissent même une recrudescence de la maladie, les obligeant à reconfiner comme en Chine, tout près de Pékin, comme en Allemagne ou encore en Guyane française, et inquiètent par la situation des hôpitaux. Lorsque ce n’est pas une recrudescence, c’est une augmentation permanente depuis des mois avec un pic épidémique mondial encore lointain. Cette augmentation est indéniablement liée aux difficultés d’endiguer la propagation du virus causées par une aporie économique ou pire, par une population trop dense. Le Brésil et l’Inde sont tous deux dans cette situation catastrophique. C’est pourquoi, toutes ces choses font qu’il faut se rendre compte de la chance que l’on a de pouvoir ressortir (même si c’est éphémère). Alors, tu sais quoi faire : tu enfiles tes plus belles sneakers, et tu vas voir les copains au bar d’en bas. S’il y a une deuxième vague en France (estimée en août par les scientifiques), tu seras tout tristoune de ne pas être sorti, malgré les précautions misent en place. Prends les bons côtés du déconfinement à Paris pour améliorer cette année 2020 si pourrie. 

A présent que tout ça est mis à plat, la question suivante est : où sortir à Paris maintenant ? Le conseil ultime que l’on pourrait te donner, c’est bien évidemment de profiter du grand air dans la mesure du possible. Il s’agit donc de profiter de la hausse des températures en se rendant en priorité dans les terrasses et les rooftops de la capitale. Le déconfinement à Paris en début d’été a du bon : les espaces en plein air s’ouvrent un à un, pour ton plus grand bonheur. Et si tu paniques un peu à l’idée d’aller en terrasses avec le monde qui va avec, on te conseille aussi les parcs, les jardins et les bois pour chiller au soleil et profiter du début de la période estivale. Sortir, profiter de ses amis et respecter une distance avec les autres, c’est réalisable grâce aux bars, aux restaurants et aux terrasses qui mettent tout en oeuvre pour t’accueillir.

Enfin, on te donne LE conseil ultime pour sortir à Paris en toute sécurité et de façon coronafriendly : le meilleur de ces terrasses et rooftops et bien plus encore se trouvent sur ton application préférée aka Toot Sweet. Et oui, on est back in the game, pour ton plus grand bonheur. Finies les sorties en PLS, le spontané en toute sécurité est de retour sur Toot Sweet. Où, quand, comment : tout est sur l’application et le site internet. On a enquêté sur le terrain, on a trié les établissements ouverts de ceux qui ne le sont pas encore, on a appelé nos partenaires et surtout, on a veillé sur la progra culturelle parisienne pour te proposer les meilleurs événements à faire pour profiter du déconfinement à Paris de la meilleure façon qu’il soit. 

C’est tout pour nous. Quoi te dire de plus à part que l’on t’encourage vivement à ressortir pour profiter du soleil et du déconfinement à Paris. La stigmatisation, la peur et l’hypocondrie ne sont pas une solution : il faut trouver le juste équilibre entre l’envie de sortir et notre responsabilité individuelle. Et puis, petit rappel : pas de panique si une deuxième vague pointe le bout de son nez en France, tu la surferas aussi bien que la première, aucun doute sur ça. 

Hits: 22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *