5 expos en octobre à Paris en attendant Tolkien à la BNF

In Culture
15 octobre 2019
5 min read

L’événement culturel de cet automne, la tant attendue expo en octobre à Paris, c’est sans aucun doute Tolkien, voyage en Terre du Milieu de la BNF. Mais puisqu’il faut attendre encore un peu et qu’après tout Paris n’est pas surnommée la Ville-Lumière pour rien, on s’est bougé l’arrière-train à cinq autres expos en octobre à Paris pour passer le temps.

De Degas, on ne connaît quasiment que ses p’tites danseuses en collants… et c’est, finalement, sur celles-ci qu’est focalisée l’exposition du Quai d’Orsay pour les 350ans de l’Opéra de Paris. Tu veux te faire une expo en octobre à Paris ? Celle-ci est un must, sans aucun doute… faut-il encore avoir de la patiente, des échasses à la place des jambes ou pas peur de la castagne ! L’exposition retranscrit de manière chronologique la vision (physique comme artistique) de Degas sur l’Opéra, des “p’tites danseuses en collants” aux orchestres, décors confectionnés par ses soins… Plus qu’un cliché des tutus illustrant son oeuvre, Degas à l’Opéra donne à voir la passion du peintre pour les artistes, certes, mais aussi pour l’Opéra comme élément architectural clé d’une époque et d’un lieu, le Paris de la fin du XIXe siècle. Une expo à faire en octobre à Paris, et jusqu’à janvier si la foule vous rebute !

Se faire expo en octobre à Paris… et pourquoi pas trois d’un coup ? On se dirige sans hésitation vers le volume 2 de l’Atelier des Lumières, mettant en scène les œuvres de Vincent Van Gogh. Énorme coupe de cœur pour l’expérience immersive dans ses toiles du parc naturel régional du Vexin (majoritairement d’Auvers-sur-Oise), qui illustrent à elles seules toute la beauté des campagnes d’Île-de-France. Le désir de vacances champêtres est cependant très vite supplanté par Japon Rêvé, deuxième exposition du trio ici proposé: un patchwork d’œuvres prenant vie sous nos yeux, de fantasmes lointains (presque) palpables du bout de nos yeux ébahis. Si la dernière exposition du lot, Verse (sorte de voyage stellaire mettant en relief les infiniment petits et grands), mérite qu’on la cite tant sa simplicité est criante de poésie, c’est Japon Rêvé qui retiendra le plus notre attention. C’est avec une grande finesse technique que sont mis en action certains artistes et lieux communs japonais (cerisiers en fleurs, geishas, Hokusai…) pour sinon nous les faire redécouvrir, nous les faire vivre vraiment. Faites cette expo en octobre à Paris, d’ici deux mois c’est terminé !

Avec une affiche aussi espiègle que celle-ci, coeur en spaghetti comme on pourrait se repaître d’amour, impossible de résister. Le Palais de la découverte propose à partir d’octobre une exposition d’une grande intelligence, aussi bien tournée vers les adolescents que les adultes, voire aussi (et surtout) aux gosses endormis en chacun de nous. Qu’est-ce que l’amour scientifiquement parlant ? Les définitions qu’en donnent les artistes sont-elles compatibles à la chimie du love ? Quelles nuances sémantiques entre désir, amitié, amour familial ou encore platonique ? De concepts à réalités sociales et physiques, un beau tour d’horizon que cette expo poétique à découvrir en octobre à Paris.

expo en octobre à paris bureau des légendes
© Le Bureau des Légendes

Inspirée de la série Le Bureau des légendes, cette toute nouvelle exposition ouvre ses portes en octobre et quelles portes, d’ordinaire si closes ! Découvrez la réalité des services de renseignements français à travers cette exposition immersive et réaliste de la Cité des sciences et le l’industrie: dès l’entrée, une mission vous est confiée, à vous de faire le nécessaire pour utiliser à bon escient les éléments que l’on vous confie. Un parcours divertissant et une thématique sexy, certes, mais surtout un beau pied-de-nez à toutes les bêtises romancées que l’on peut voir à la TV concernant l’espionnage. On t’adore James Bond, mais là on se sent quelque peu dupés… tu vois ?

⚠️ Chope tes places gratuites pour la nocturne du jeudi 17 octobre ! 

De l’exposition immersive, il y en a à Paris: se prendre pour un Espion à la Cité des sciences, rentrer dans des oeuvres d’arts à l’Atelier des Lumières… et pourquoi pas changer de continent, de métier, d’ethnie, de vie ? Né quelque part est une expo d’un peu plus d’une heure où, aléatoirement, vous deviendrez un agriculteur nigérien; une vétérinaire en Polynésie, un jeune orphelin au Cambodge… Un seul questionnement: “Et si tu étais moi ?” Plusieurs enjeux essentiels: écologiques, eth(n)iques. C’est encadré par des acteurs-animateurs que nous enfilons les bottes d’un autre, juste le temps non pas de mieux le comprendre mais d’au moins se figurer les diversités culturelles qui composent l’humanité. A voir à la Citéco.

Hits: 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *