Pourquoi faut-il délaisser Paris pour vivre à Montreuil ?

30 octobre 2019
8 min read
vivre à montreuil paris
Bye bye Paname ?

On aime Paris pour son charme et sa diversité culturelle mais y vivre quotidiennement n’est pas de tout repos. Le métro, boulot, dodo n’est pas un mythe, bien au contraire, c’est pire de jour en jour. Entre les lignes de métro surchargées sous-terre (big up à la ligne 13), les embouteillages sur terre, les touristes à foison (plus de 50 millions en 2018), ou tout simplement les parisien(ne)s eux-mêmes : toutes ces raisons font de Paris une ville presque invivable. C’est pourquoi chez Toot Sweet, on a réfléchi à des alternatives où le bon vivre est une exigence. Proche de Paris, des transports (car oui, on ne peut y échapper en vivant près de la capitale) avec moins de monde et plus d’espaces verts : et si on allait vivre à Montreuil ? Si on ne gagnera pas l’award de l’originalité en proposant cette alternative, viens donc découvrir ce qui nous séduit dans ce bout de non-Paris !

On te voit rire derrière ton écran, pourtant ce n’est pas une blague. On te parle bel et bien de cette petite bourgade située dans le département de la Seine-Saint-Denis aka le 9.3. pour les franciliens. Limitrophe à Paris, la ville de Montreuil (qui est de taille humaine) a un charme que tu n’imagines même pas. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on a décidé de dédier un article aux Montreuillois et leur belle commune pour te convaincre que les 8,92 km2 de la ville valent Paris et ses 105,40 km². Ca vaut bien plus que le détour puisqu’on parle ici de déménagement ! Et si la banlieue parisienne et son esprit village était aussi cool que celle de New-York ? Une mode qui, finalement, existe malgré elle: les conditions de vie à Paris intra-muros sont de plus en plus insupportables. Montreuil, elle, surfe sur cet exode et propose une alternative certes, mais une alternative des plus attrayantes ! Modernisation, transformation, construction et agrandissement : pourquoi Montreuil est meilleur que Paris ?

= Vivre à Montreuil, c’est être au courant de tout ce qui se passe dans la ville, à tout moment. À l’échelle d’une capitale comme Paris, impossible d’être à l’affût de chaque nouvelle. À Montreuil, c’est différent, surtout lorsque la commune a compris que la communication rapprochait les gens à leur ville et ses habitants. Vivre à Montreuil, c’est vivre avec son temps. La preuve, la ville cumule presque 12 000 abonnés sur Instagram et Twitter. Même son site web vend lutôt du rêve… Classe, non ? Une mégalopole en devenir.

= Montreuil, à l’oreille, ça fait pas autant rêver que Brooklyn aux États-Unis. Pourtant, cet arrondissement de New-York a connu une recrudescence d’habitants, rendant ce quartier aussi cool que Manhattan. Montreuil, tout comme Brooklyn, est sur le point de devenir un haut-lieu bobo (si ce n’est déjà le cas). À ceux qui assument cette catégorie sociale ou ceux qui les détestent, prouver que Montreuil est bel et bien une ville où la mixité sociale fonctionne et où la solidarité est devenue une façon de vivre. Montreuil, c’est l’ambiance parisienne sans y être vraiment. Alors, t’attends quoi pour déménager ? 

= La grosse qualité de cette ville de banlieue tient dans son offre culturelle. Son territoire privilégie fortement cet aspect qui est vite devenu une évidence à travers l’objectif de décentralisation de la culture parisienne. Ses salles de spectacles (big up à Le Chinois aka la réhabilitation d’un restaurant asiatique en un lieu de soirées de folies), ses théâtres ou encore ses cinémas sont la preuve architecturale que la commune œuvre pour la culture pour tous. Le Nouveau Théâtre de Montreuil et le cinéma Le Méliès sont devenus les endroits préférés des Montreuillois et Montreuilloises. Sinon, côté initiative culturelle et citoyenne, la ville et ses entreprises ont aménagé des espaces spécialement dédiés à la création tel que ICI Montreuil qui promeut l’art de créer. Et on ne parle même pas du patrimoine Street-Art de dingue… Outre ces lieux, les événements culturels proposés par la ville comme le Marché de Noël permettent à petits et grands de kiffer sa vie en banlieue. Même les minots ont leur festival avec la 3e édition du Mois des arts pour l’enfance. Poésie, théâtre et musique seront au rendez-vous.

= Certes, la culture, c’est cool mais lorsque la vie associative d’une ville comme Montreuil se greffe à tout ça, le mélange est encore plus explosif. Qui dit offre associative gigantesque dit sports à tout va. Grâce aux infrastructures proposées par la ville, le choix de faire un sport devient vite un casse-tête (presque aussi dur que de trouver une sortie à Paris sans l’application Toot Sweet, c’est dire…). La solidarité, spécialité par excellence de la ville, permet ainsi de créer des jardins partagés entre autres.

= Bon, on te garantit pas ces prix sur la durée, vu la phénomène de gentrification qui s’opère à Montreuil, mais, pour l’instant, les prix sont plus que respectables. Quand tu regardes les loyers de la petit ville voisine, aka Paname pour ceux qui n’avaient pas compris, le choix de faire ses valises pour la banlieue est vite vu. Dépêche toi ! Une ruée de mort-bobos est à tes trousses…

= L’une des raisons les plus viables qui pourrait te faire quitter ton Paris natal (ou presque), passant ainsi d’un 21m2 à un 44m2 pour le même prix, c’est les espaces verts de Montreuil comme Montreau, les Beaumonts ou encore les Guilands. Limitrophe au Bois de Vincennes en plus, la tranquillité de Montreuil ne te fera pas regretter le Jardin des Tuileries de Paris et sa vue dégagée sur la Tour Eiffel. Non, non, non… on te l’assure. Certes ce n’est pas non plus les Sévennes, mais les parcs montreuillois n’ont rien en tous cas à envier aux parcs parisiens (surtout quand on voit le travail d’entretien). Pour te dire, certains des espaces verts de Montreuil ont une vue sur la Tour Eiffel (est-ce un mythe ?). Alors, à quoi bon vivre dans la pollution alors qu’à moins de 5km de la capitale, tu as cette jolie ville (de province pour les parisiens). 

vivre à montreuil
Oh, un petit caviste certifié bio-éco-friendly-cosy.

= On connait tous Alfred Dreyfus et l’erreur judiciaire donc il fut la victime, mais est-ce que tu connais la rue du Capitaine Dreyfus et ses établissements hype ? Non ? Pourtant, si tu es de passage dans la ville ou que tu songes vraiment à y emménager, tu te dois de faire un tour dans cette rue aux airs de rue de la soif parisienne comme Mouffetard, Oberkampf ou Bastille. La ville est en expansion, et cela passe également par les bars, les restaurants et les commerces. Même ceux qui n’aiment pas l’alcool trouveront du réconfort dans de la bouffe de qualité, promis. Il y a des épiceries bio, aussi (quoique ça on en trouve aussi à Mantes-la-Jolie). Alors, tu attends quoi pour te lancer dans l’aventure éco-friendly ? Mention spéciale pour le marché couvert de Croix de Chavaux (car pour le healthy, hors de question d’aller chez Monoprix).

= Vivre à Montreuil, c’est aussi vivre à proximité d’une multitude de moyens de transports. Oui, on sait tous que le personnage d’Ely Wapler joué par Géraldine Nakache dans le film Tout ce qui brille ne supportait plus d’être à proximité de Paris sans y vivre vraiment. Mais, est-ce qu’en 2010, le métro allait aussi loin en banlieue ? Bon peut-être mais est-ce que Paris était autant polluée et accablée par les touristes ? Je ne crois pas. Pépère dans ta rame, tu pourras aller de Pont de Sèvres à la Mairie de Montreuil grâce à la ligne 9 en un rien de temps ou de La Défense jusqu’au Château de Vincennes grâce à la ligne 1. Et on n’oublie pas non plus le RER (le plus rapide, hein) aka le A. Qu’est-ce tu veux de plus ? Surtout que cette offre sous-terre (qui va s’étoffer dès 2022 avec le prolongement de la ligne 11) est complétée par une offre sur terre qui n’est pas négligeable.

En bref, t’as compris jeune parigot. Montreuil est à portée de main. Terminée la vie de parisien sans saveurs et fonce vers de nouvelles contrées extra-muros.

Par Guillaume Macé

Hits: 54

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *