Pourquoi vivre à Paris 16, c’est de la balle

7 novembre 2019
6 min read
vivre à Paris 16
Vestibule lambda d'un appartement du 16ème arrondissement parisien

Nombreux sont les clichés sur le 16ème arrondissement de Paris et ses habitants. Peaux de bêtes et vieilles peaux cohabiteraient dans ce joli espace parisien arboré, au bras de leurs riches époux, de leurs hommes politiques corrompus préférés et bien évidemment de leurs fils et filles (rentiers dès leur plus jeune âge). Ça, c’est ce que tu crois (d’où l’emploi du conditionnel, tu sais, ce temps que personne n’utilise). On te voit venir avec ton air condescendant. Oui, toi, le petit parisien du 11ème qui jouit de son quartier trendo-bobo-undergroundo-hipster. Sache que l’âge moyen des habitants du 16ème arrondissement n’est pas de 76 ans. Sache également que les jeunes qui y habitent ne vivent pas tous dans des chambres de bonnes. Bon si en fait, sauf si ces fameux jeunes ont les moyens d’avoir un 60m² pour 3 000€… Mais sache que l’arrondissement n’est plus considéré comme le plus cher depuis plus d’un demi-siècle ! Bref, ne nous éloignons pas du sujet. Le but de cet article est de te prouver que vivre à Paris 16 n’est pas une tare (outre son aspect désertique) et que c’est même cool (bon OK, surtout quand tu es vraiment très riche). 

Le 16ème, en chiffres, c’est : 7,91 km² (big up à Montreuil qui s’en rapproche), 169 942 habitants, 17 jardins, parcs et bois, 20 musées, 3 cinémas, 1 théâtre mais surtout 90 ambassades (super pratique en vrai) et beaucoup (trop) de zones résidentielles, on l’admet. Ces chiffres ne te parlent pas ? Tu n’es toujours pas convaincu par ces qualités ? Tu doutes sur le fait que cette partie de la capitale est un super endroit où crécher ? Empresse-toi de lire cet article qui te fera dire le contraire. 

vivre à Paris 16 bouddhiste
Le Dalaï-Lama viendrait-il, lui aussi, du 16ème arrondissement de Paris ?

= Le 16ème arrondissement de la capitale est un endroit où il fait bon-vivre pour son espace. Il est le plus grand de Paris, et ce n’est pas pour rien (vu la taille de ses avenues et de ses boulevards). Excentré, cet arrondissement est tranquille et loin de la centaine de milliers (de millions) de touristes. Certes, tu en trouveras certains qui se seront égarés dans l’un des musées ou qui se seront vraiment paumés jusqu’à une ambassade, peut-être la leur (appelés comme à l’accueil d’un Carrefour). Vivre à Paris 16, c’est vivre dans un havre de paix quotidien.

= L’énorme point positif pour le 16ème arrondissement est sa verdure exponentielle. Central Park n’a qu’à bien se tenir puisque le Bois de Boulogne est plus grand ! En greffant cet immense bois avec le reste de l’arrondissement, sa superficie est doublée. Tu t’en rends compte ? Plus de 840 hectares de verdures, en prenant seulement en compte ce bois. Pratique pour compenser la pollution. Surtout que son immensité cache quelques endroits plutôt sympathiques comme le jardin des Serres d’Auteuil, qui historiquement servait à regrouper les différentes formes de paysagisme existant. À la française, à la japonaise, contemporain ou méditerranéen, ce petit coin de paradis ambitionne de te transporter sans bouger. Et c’est réussi ! Vivre à Paris 16, c’est aussi vivre la nature. Wow.

= Certes, on te rejoint sur certains clichés du 16ème qui ont la peau dure, mais Toot Sweet n’est pas d’accord avec toi quand tu dis qu’il n’y a rien pour sortir le soir dans cet arrondissement. Cette nature verdoyante décrite ci-dessus a permis la création d’endroits hors du temps et du commun ! De passage dans le 16ème, Toot Sweet t’ordonne d’aller à La Clairière pour ses soirées électro, aux jardins de Bagatelles pour se montrer avec du beau monde, au Duplex pour frotter (bon OK ça on va éviter) ou encore à l’Arc made in Kravitz pour passer une soirée avec des stars (la période de la Fashion Week augmente le rating people, c’est un fait). Mention spéciale pour l’Hippodrome ParisLongchamp et les Solidays (ou Lollapalooza, pour ceux à qui la solidarité n’évoque rien).

= Que tu aimes le foot ou non, le sport est également privilégié dans le 16ème. Avec le Parc des Princes, le Stade Roland-Garros et les Hippodromes d’Auteuil et de ParisLongchamp, il y en aura pour tous les goûts et tous les sports. Ta carte membre du 16ème t’ouvrira les portes des plus beaux carrés VIP sportifs. 

= Vivre à Paris 16, c’est vivre dans un environnement patrimonial à en faire jalouser tes amis. De l’Arc de Triomphe aux statues des Ponts d’Iena et Mirabeau en passant par la Flamme de la Liberté au Pont de l’Alma, sans oublier le Palais de Tokyo ou de Chaillot : le patrimoine est loin d’être délaissé dans cet arrondissement cossu. La Place du Trocadéro est réputée dans le monde entier, rien que ça. Tout le monde ne peut pas s’en targuer. Surtout que, côté culinaire, on est dans la même optique. Le Pré Catelan, La Grande Cascade et les restaurants d’hôtels comme le Peninsula, le Saint-James ou le Majestic n’ont plus rien à prouver. Big up au rooftop du Raphaël, digne d’un 5 étoiles (normal, s’en est un HA-HA). Si la culture et la littérature c’est ta came, tu peux venir visiter la maison d’Honoré de Balzac et profiter de sa vue sur la Tour Eiffel . Si t’aimes pas la littérature mais que la culture, globalement ça passe encore, fonce à la Fondation Louis Vuitton. En ce moment, tu peux te faire une rétrospective de la vie de Charlotte Perriand aka la Messi de l’architecture.

Outre la mentalité de certains habitants du 16ème arrondissement, il fait bon vivre dans ces quartiers nord-ouest de la capitale. Alors, t’attends quoi pour t’installer dans le Beverly Hills parisien ? Vivre à Paris 16, c’est de la balle, on te le garantit.

Par Guillaume Macé

Hits: 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *